netoops blog
>>> Bienvenue ! Ansuf Yis-wen ! ⴰⵏⵙⵓⴼ ⵢⵉⵙ-ⵡⴻⵏ <<< Tamaziɣt, tella, ad-tili, ass-a, azekka... i-lebda ! <<< Deg webrid n Dda Lmulud, negzem (awi yufan ad tilim s-yidis-nneɣ) macci kan ad-neḥrez tutlayt d wedles n yimaziɣen s umata maca aten-nesnerni.
I kečč a Lwennas. Mara ṭṭlam yesseblaɛ tafat s uslifeẓ n ticurkeḍt d nḥeddeṛ s terẓeg i uleqqem imciṭen n tmagit tagimseggast, syin amyi yettuɣal d tilawt. Imcumen-agi tteḥqaren-aɣ yal taswiɛt. Nugi aneknu. Aleqqem yugi ad yaɣ segmi iɛuraf ṭerḍiqen s urured n tuddert yettwaxnaqen. Ur nesteɛfuy ara alama nedder d yiman-nneɣ d ḥebsen imerawen-nneɣ aneqleb deg iẓẓekwan-nsen. Tabawt tesfqaɛ-aɣ alama teglad s lmut. Tinififtin n ẓẓif-nneɣ ttwamerretent. Maɛtub Lwennas, tcennuḍ s ubeɛzeq ayen ḥulfan atmaten-ik s tsusmi. Immi nella d tiɣtas n yiwen unagraw anda awal tilleli yesɛa anamek : tilleli i wabɛaḍ ad melken wiyaḍ. Kečč d aselɣar i wul yettwarzen. D anza yeddren n lebɣi-nneɣ ad neqqim nbedd. Ccna yekkad seg ẓẓif-inek, taɣuct-ik i icuffen s zzɛaf d wurfan teseḥmay-aɣ iɣsan. ---------- Nettxayal Tawes Amruc d umeṭṭraḍ anumidi mi tzegger igenwan n tmurt-nneɣ. Syin akin ticraḍ n tyemmatin-nneɣ ttuɣalent d tidet tamagdezt. Ulac ayen nniḍen yessnen neɣ izemren aɣ-yenher. Lwennas, tesmektiḍ-aɣ-d s tumert belli ɣas uzlen idamen, aẓar yettwaxlaf. Ulac alugen n ugama yugaren wagi. Aḥaweṣ n tlelli-nneɣ sɣur imesḥaf-agi i-ɣ-iḥekmen yerra aɣref-nneɣ amzun ttaqeḍɛit n lmal yuḍnen anda wid iffazen ɛaṛqen, ussafen neɣ ttwarnan, wid menwala uɣen taggamaḍt n yitran yettcririqen. Rru a yul. Ccnu-yasen a Lwennas belli tugdut d aram amezwaru deg imawen-nneɣ, neṭṭḍitt seg yidmaren n tyemmatin-nneɣ. Ccnu-yasen fud-nneɣ n teɣdemt d weɣram. Ccnu, a Lwennas, ccnu ! Ɛni amedyaz yezmer ad yemet ?

samedi 2 janvier 2016

L’apport des Amazighs à la civilisation universelle


Aussi loin que l’on remonte dans le temps, l'Afrique du Nord a toujours été le terroir des Amazighs. Leur histoire est
étroitement liée à celle des différents occupants qui se sont succédé sur leur terre. Cette histoire faite de périodes de guerre comme de paix a brassé dans son giron les différents apports de part et d’autre qui ont permis, certainement, au monde d’évoluer. Les apports sont, donc, réciproques, même si le monde amazigh a beaucoup diversifié la réception des apports à l’mage de la diversité des occupants ; il a aussi donné et contribué, à sa manière, en donnant aux autres ce qu’il a de savant dans son génie. Cet apport, qui n’est pas négligeable, mérite certainement d’être cité pour qu’il soit connu et reconnu comme contribution dans l’évolution de la civilisation universelle.

2 commentaires :

  1. bonjour, je suis contente d'avoir fait parti de cette page et félicitations aux initiateurs de ce site, qu'il faut encourager, et enrichir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Azul Bonjour djamila, Merci Tanemmirt pour tes encouragements. Nous aussi, nous sommes contents de te compter parmi nous.

      Supprimer